Ressources en eau profonde du désert du Sahara et de ses confins arides et semi-arides

Numéro 14 60 pp. • Paru en janvier 2021

Auteur(s) : Travi Yves, Bied-Charreton Marc, Billet Philippe, Boulet Gilles, Escadafal Richard, Amsallem Isabelle

95 % de l’eau douce utilisée par les hommes au niveau mondial, essentiellement d’origine souterraine, proviennent de la ressource en eau renouvelable (part des précipitations qui n’est ni consommée par les plantes puis évapotranspirée, ni évaporée). Les 5 % restants proviennent
du stock d’eau souterraine emmagasinée lors des périodes de recharge excédentaire. À l’échelle mondiale, ce stock décroît continuellement du fait d’une surexploitation liée à un déséquilibre entre la vidange, naturelle ou provoquée (notamment pour l’irrigation agricole), et la recharge ou tout
simplement du fait de la quasi-absence de recharge. C’est le cas des grands aquifères de la région saharo-sahélienne, souvent seule ressource régionale d’importance disponible.

Ces réserves d’eau souterraines non renouvelées, souvent qualifiées de « fossiles », sont en grande partie héritées des périodes humides du Quaternaire. L’âge et les conditions de leur recharge ont pu être étudiés à l’aide de l’hydrologie isotopique (marqueurs de conditions climatiques et datations) associée à de nombreuses traces d’un vaste système hydrologique (réseaux hydrographiques fossiles, sédiments lacustres) et de vie humaine, animale et végétale.

Dans la partie saharienne, la raréfaction des précipitations au cours des derniers millénaires et la vidange naturelle de ces grands aquifères ont conduit progressivement le désert à reprendre ses droits. À l’heure actuelle, seuls subsistent quelques oasis alimentées par l’émergence des eaux souterraines sous pression. Ces milieux fragiles sont menacés par la surexploitation des ressources en eau souterraines. De nombreuses études, associant souvent plusieurs pays, ont ainsi été entamées depuis les années 1970 pour mieux comprendre le fonctionnement de ces aquifères et tenter de les gérer durablement.

Ce dossier replace, tout d’abord, les eaux profondes de la zone saharo-sahélienne dans le contexte de la disponibilité en eau douce sur la planète et souligne l’importance de leur préservation pour lutter contre la désertification. Il s’intéresse ensuite aux caractéristiques générales de ces grands systèmes aquifères, souligne leurs spécificités géologiques et paléo-hydrogéologiques et décrit les méthodes d’étude, en s’appuyant sur trois exemples de grands systèmes aquifères profonds : le bassin du Tchad, le système aquifère des grès nubiens (NSAS) et le système aquifère du Sahara septentrional (SASS). Enfin, la question de la gestion rationnelle de ces grands systèmes et son aspect transfrontalier sont abordés en décrivant les actions entreprises sur le NSAS et le SASS

Un exemplaire papier est disponible sur simple demande au secrétariat du CSFD à l'adresse secretariat-csfd@agropolis.fr

    Travi Yves

    Travi Yves

    Professeur Émérite, Université (...)

    Bied-Charreton Marc

    Bied-Charreton Marc

    Professeur émérite de l’UVSQ (France)

    Billet Philippe

    Billet Philippe

    Professeur de droit public, Directeur de l’Institut (...)

    Boulet Gilles

    Boulet Gilles

    Directeur de Recherche IRD au CESBIO, écohydrologie (...)

    Escadafal Richard

    Escadafal Richard

    Senior scientist IRD at CESBIO, Toulouse (France)

    Amsallem Isabelle

    Amsallem Isabelle

    Rédactrice & éditrice scientifique, (...)

Support

La rédaction, la fabrication et la diffusion des Dossiers du CSFD sont entièrement à la charge du Comité, grâce à l'appui qu'il reçoit des ministères français et de l'AFD (Agence Française de Développement).

  • Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
  • Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
  • Ministère de la Transition écologique
  • Agence Française de Développement (AFD)

Opinions

Les avis exprimés dans les dossiers reçoivent l'aval du Comité.

Contact

CSFD
Comité Scientifique Français de la Désertification
Agropolis International
1000 avenue Agropolis
F-34394 Montpellier CEDEX 5  France
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 73 • courriel : csfd@agropolis.fr

Connexion

Connexion


Conception & réalisation : Olivier Piau (Agropolis Productions) - Webmaster : Laurence Monin (Agropolis International)
© 2013-2015 Comité Scientifique Français de la Désertification (CSFD)

Dossiers

thématiques du CSFD

L'humanité doit dorénavant faire face à un problème d’envergure mondiale : la désertification, à la fois phénomène naturel et processus lié aux activités humaines. Jamais la planète et les écosystèmes naturels n’ont été autant dégradés par notre présence. Longtemps considérée comme un problème local, la désertification fait désormais partie des questions de dimension planétaire pour lesquelles nous sommes tous concernés, scientifiques ou non, décideurs politiques ou non, habitants du Sud comme du Nord. Il est dans ce contexte urgent de mobiliser et de faire participer la société civile et, dans un premier temps, de lui fournir les éléments nécessaires à une meilleure compréhension du phénomène de désertification et de ses enjeux. Les connaissances scientifiques doivent alors être à la portée de tout un chacun et dans un langage compréhensible par le plus grand nombre.

C’est dans ce contexte que le Comité Scientifique Français de la Désertification a décidé de lancer une série intitulée Les dossiers thématiques du CSFD qui veut fournir une information scientifique valide sur la désertification, toutes ses implications et ses enjeux. Cette série s’adresse aux décideurs politiques et à leurs conseillers du Nord comme du Sud, mais également au grand public, aux journalistes scientifiques du développement et de l’environnement. Elle a aussi l’ambition de fournir aux enseignants, aux formateurs ainsi qu’aux personnes en formation des compléments sur différents champs disciplinaires. Enfin, elle entend contribuer à la diffusion des connaissances auprès des acteurs de la lutte contre la désertification, la dégradation des terres et la lutte contre la pauvreté : responsables d’organisations professionnelles, d’organisations non gouvernementales et d’organisations de solidarité internationale.

Ces dossiers sont consacrés à différents thèmes aussi variés que les biens publics mondiaux, la télédétection, l’érosion éolienne, l’agroécologie, le pastoralisme, etc., afin de faire le point des connaissances sur ces différents sujets. Il s’agit également d’exposer des débats d’idées et de nouveaux concepts, y compris sur des questions controversées, d’exposer des méthodologies couramment utilisées et des résultats obtenus dans divers projets et, enfin, de fournir des références opérationnelles et intellectuelles, des adresses et des sites Internet utiles.

Édition scientifique et iconographie : Isabelle Amsallem, Agropolis Productions
Conception et réalisation : Olivier Piau, Agropolis Productions